Interface privée webmestre
Sur le site
Avec la liste LCR-LO conduite par Alain Krivine

ELECTIONS EUROPEENNES DU 13 JUIN 2004 - CIRCONSCRIPTION DU SUD-OUEST

Mal élue en 2002, fortement contestée dans la rue, victime d’une défaite historique aux élections régionales,la droite des Chirac et Raffarin est illégitime. Pourtant, main dans la main avec Seillière, elle entend poursuivre son oeuvre de démolition sociale. Il faut l’arrêter. Il faut le faire sans attendre, dans l’unité la plus large, par la rue et par la grève. C’est possible ! Le salutaire recul sur le dossier des chômeurs « recalculés » est la preuve de sa fragilité ! Il faut le faire aussi à l’occasion des élections européennes : chaque voix pour nos listes sera une voix pour chasser Raffarin ! .....>>>>

Sanctionnez le gouvernement, dans la rue et dans les urnes...

CE gouvernement n’a rien entendu, ni compris. Il est sourd au mécontentement qui s’est exprimé lors des élections régionales, au festival de Cannes ou, aussi,tous les jours, sur les lieux de travail. Avec mépris et arrogance, Raffarin continue, comme si de rien n’était, à prôner le dialogue social pour faire passer ses mauvais coups. Mercredi dernier, le gouvernement a entériné le projet de loi visant à la privatisation d’EDF-GDF, privatisation rebaptisée « ouverture du capital », comme le fit, en son temps, la gauche pour Air France. Douste-Blazy, lui, a annoncé ses attaques contre la Sécu, soumises, ensuite, à la discussion avec les organisations syndicales pour essayer de freiner la mobilisation.Mais il n’a rien à négocier. ....>>>

Suite aux élections

Déclaration LO-LCR , Olivier Besancenot et Arlette Laguiller

LES listes LO-LCR et LCR-LO remercient les électrices et les électeurs qui leur ont apporté leurs suffrages le 13 juin. Ce scrutin est marqué par une abstention importante. Les résultats de ces élections européennes confirment, en l’accentuant, le désaveu que l’électorat populaire a administré à l’UMP. Le partie de Chirac-Raffarin recule encore. C’est l’aspect le plus significatif de ces élections. Une partie de l’électorat populaire s’est emparée de nouveau de l’instrument qui lui paraissait le plus efficace pour cela, en votant massivement pour le Parti socialiste. Quant aux résultats des listes LO-LCR ou LCR-LO, ils sont inférieurs à ceux des régionales. Une partie de notre électorat, ou s’est abstenu, ou a cru plus utile d’exprimer son désaveu de la droite en votant pour les listes du Parti socialiste. Ce dernier a pourtant largement montré qu’au pouvoir, sa politique n’est guère différente, sur le fond, de celle de la droite. Il en fera de même dans trois ans s’il revient au gouvernement. Au lendemain de ces élections, le gouvernement va poursuivre sa politique de privatisation d’EDF-GDF et de casse de la Sécurité sociale. C’est pourquoi c’est sur le terrain des luttes sociales que le monde du travail doit se rassembler pour résister aux attaques du patronat et du gouvernement. Dans ces combats sociaux, l’extrême gauche aura tout son rôle à jouer.

Nouveautés
Le mardi 8 juin 2004 par admin

Le mardi 8 juin 2004 par admin

Le mardi 8 juin 2004 par admin

Le mardi 8 juin 2004 par admin

Le mardi 8 juin 2004 par admin

Le mardi 8 juin 2004 par admin

Le lundi 7 juin 2004 par admin

Le lundi 7 juin 2004 par admin

Les Breves
Le mardi 8 juin 2004

Le jeudi 13 mai 2004


Agenda des réunions publiques